4 - 7 Juillet St. Moritz

30th British Classic Car Meeting

Noblesse oblige : pour la 30e fois, la crème de la crème de l'aristocratie automobile britannique se retrouvera à St-Moritz du 4 au 7 juillet pour le British Classic Car Meeting. Le thème de cette année est Safari. Pour cela, quelques voitures très spéciales sont attendues - en particulier Jules, la Rolls-Royce du Paris-Dakar.

Publié le 26.06.2024

Classe et élégance : voilà ce que l'on associe aux voitures anciennes britanniques. Depuis 1994, plus de 100 voitures anciennes britanniques se rendent chaque année en Engadine pour le British Classic Car Meeting (BCCM). Aucun endroit ne convient mieux que St-Moritz, la patrie de l'extravagance britannique. 

30th British Classic Car Meeting : Safari Edition 

Sans les Britanniques, la Haute-Engadine serait sans doute simplement une belle haute vallée. Ce sont surtout les riches Anglais qui, au 19e siècle, ont rempli les grands hôtels nouvellement construits. Ce sont également les Anglais qui ont fondé le tourisme hivernal. Selon la légende, à la fin de la saison d'été 1864, l'hôtelier de St-Moritz Johannes Badrutt a fait une offre inhabituelle aux clients britanniques en partance. L'hôtelier a parié qu'ils se plairaient ici aussi en hiver. S'il n'avait pas raison, il prendrait en charge les frais. Et ils sont venus, sont restés et ont emmené leurs amis avec eux. Voilà, le tourisme hivernal est né. 

Le sport contre l'ennui

Pour lutter contre l'ennui hivernal, les Anglais se sont montrés très inventifs : luge, ski, bobsleigh, curling et bien d'autres sports encore, ils les ont amenés avec eux pendant leurs vacances d'hiver. Ainsi, le premier tournoi de curling d'Europe a eu lieu ici en 1880, la première course de chevaux sur neige en 1907, etc. Il n'y a qu'une seule chose que l'on ne pouvait pas faire à l'époque dans le canton des Grisons : conduire une voiture. Entre 1900 et 1925, les automobiles étaient interdites dans tout le canton. 

 

La culture automobile britannique en Engadine

Lorsque l'interdiction de circuler en voiture a été levée il y a 99 ans, les premiers Britanniques fous de voitures franchissent déjà le col de la Bernina en automobile pour se rendre en Engadine - quelle aventure ! La première course de la Bernina a eu lieu dès 1929, également avec la participation de Britanniques. 

Aujourd'hui encore, la culture automobile britannique est très présente en Engadine. Rien ne convient donc mieux à St-Moritz qu'une réunion de classe de l'histoire automobile britannique. Cette année, le British Classic Car Meeting (BCCM) fête son 30e anniversaire dans la vénérable Suvretta House de St-Moritz. Le Concours d'Elégance dans le jardin de l'hôtel Suvretta House est ouvert à tous les admirateurs. 

Édition Safari 

Après avoir mis les voitures de la famille royale à l'honneur en 2023, le BCCM rendra hommage à l'aventurisme et à l'esprit sportif typiquement britanniques en organisant une Safari Edition durant son année de jubilé. À cette occasion, des voitures fascinantes de ce domaine seront exposées. Parmi elles, des participants au légendaire rallye Paris-Dakar. Parmi eux, l'une des voitures les plus folles à y avoir participé en 1981 : Jules. 

Jules, la Rolls-Royce des voitures de rallye

Participer au rallye le plus difficile du monde avec une Rolls-Royce Corniche ? Une telle idée ne peut venir que d'un homme ivre. C'est ce qui est arrivé au Français Thierry de Montcorgé qui, après un dîner arrosé, a parié avec ses amis qu'il pourrait participer au rallye Paris-Dakar au volant d'un coupé britannique de luxe. Et qu'il serait prêt à prendre le départ dans quatre mois. Le créateur de mode Christian Dior a réuni l'argent nécessaire, à condition que la voiture porte le nom de son parfum Jules. Aussitôt dit, aussitôt fait. 

Tout doit sortir

Thierry de Montcorgé a apporté tant de modifications à la Rolls-Royce Corniche pour la rendre apte à affronter le désert qu'il ne restait finalement que peu de choses du véhicule original. Les sièges, le cuir, les boiseries, le minibar : il a fait enlever toutes les fioritures. Au final, la carrosserie ne pesait plus que 80 kg. 

Un autre moteur a également été installé - un Chevy V8 Small-Block. En outre, de Montcorgé a installé la traction intégrale d'un Land-Cruiser. Le poids final n'était que de 1400 kg - à sec. Le réservoir contenait 330 litres de carburant. 

L'oiseau de paradis français a participé avec succès au Rallye Paris-Dakar en 1981, mais il a été disqualifié alors qu'il était 13e, lorsqu'il a été surpris en train d'effectuer des réparations illégales. Aujourd'hui, Jules est devenu culte et c'est un plaisir de le voir au British Classic Car Meeting St.de voir en direct. 

30th British Classic Car Meeting St. Moritz 2024, Suvretta House, 4 - 7 Juillet 2024

Texte : Jürg Zentner 

Images : BCCM, captures d'écran Youtube (Jules)

<< Retour à l'aperçu

Poursuivez votre lecture :



Annonce